Fougasse sucrée d’Aigues-Mortes, l’authentique recette !

Fougasse sucrée d’Aigues-Mortes

Fougasse sucrée d’Aigues-Mortes, l’authentique recette de cette emblématique gâteau Provençal ! Une recette ultra simple, pensez juste à préparer la pâte la veille, elle a besoin de lever, ensuite vingt minutes de cuisson et le tour est joué avant de déguster votre savoureuse Fougasse sucrée d’Aigues-Mortes !  Elle se trouve parfaitement à son aise sur la table du petit-déjeuner ou du goûter. Bref, à tout moment… elle est  délicieusement gourmande !

A savoir :

La Fougasse sucrée d’Aigues-Mortes était traditionnellement confectionnée durant la période de Noël et se plaçait au sein des treize desserts provençaux. À base de pâte à brioche, sucre, beurre et fleur d’oranger, elle était fabriquée par le boulanger avec les ingrédients apportés par le client. Ce met emblématique est une véritable institution à Aigues-Mortes. Maintenant, on la trouve tout au long de l’année, impossible de déroger si vous passez là-bas, après l’avoir dégustée on devient accro de son goût, de sa texture unique. 

Ingrédients pour une Fougasse sucrée d’Aigues-Mortes (8 personnes) :

  • 500 g de farine
  • 150 g de sucre en poudre
  • 4 œufs bio fermier
  • 100 g de beurre demi sel
  • 20 gr de levure fraîche chez votre boulanger
  • un quart de verre de lait tiède
  • 1 petite brique de crème fraîche liquide
  • 8 cuillères à soupe de fleur d’oranger
  • 1 zeste de citron

Pour dorer la fougasse

  • 40 g de beurre fondu
  • 60 g de sucre en poudre
  • 6 c à soupe  d’eau de Fleur d’oranger a vaporiser

Préparation de la vraie Fougasse sucrée d’Aigues-Mortes

Réactivez la levure fraîche émiettée dans un peu de lait tiède (attention, elle monte vite 2 mn)

pendant ce temps, mélangez les œufs, la crème fraîche liquide, l’eau de fleur d’oranger.

Ajoutez la levure, le beurre ramolli, le sucre, la farine et mélangez  bien le tout pour avoir un pâton bien homogène (sans grumeaux), si vous avez un robot pétrisseur c’est plus facile!

Placez le pâton dans un récipient, le couvrir d’un film ou d’un linge propre, laissez reposer durant une nuit au frais, la pâte va gonfler (trois fois son volume).

Le lendemain matin, retravaillez un peu la pâte et l’étaler sur un lèche frite ou une plaque couverte d’un papier sulfurisé

Vaporisez la surface d’eau de fleur d’oranger.

Étalez sur la pâte avec un pinceau :  le beurre fondu et saupoudrez de sucre, à réitérer 5 mn avant la fin de la cuisson.

Mettez au four à 180°C pendant 20 minutes, en surveillant de temps en temps.

Vous pouvez déguster votre délicieuse Fougasse sucrée. Vous allez vous régaler !

Voici la Fougasse sucrée d’Aigues -Mortes (mi-cuisson et cuite) de l’équipe de Terroir-Evasion.com, pas mal hein !!

A votre tour maintenant. N’hésitez pas à nous envoyer les photos de vos merveilles.

Vous pourriez aussi aimer

17 Commentaires

  • Avatar
    Répondre
    Marc
    5 mars 2019 at 23 h 54 min

    Bonjour Sylvie
    De la levure chimique ? Oups !
    Marc

    • Sylvie Deroire
      Répondre
      Sylvie Deroire
      6 mars 2019 at 13 h 53 min

      Bonjour Marc,
      Merci pour votre commentaire, vous avez raison de la levure fraîche !
      Bravo pour votre site « Saveurs des deux sud » et ses recettes méridionales…J’adore !

  • Avatar
    Répondre
    ALLO
    7 juin 2019 at 13 h 13 min

    bonjour Sylvie, quel quantité pour la crême, 20 cl ?
    Merci

    • Avatar
      Répondre
      admin
      7 juin 2019 at 15 h 50 min

      Bonjour Nathalie,
      Oui exactement la brique de 20cl
      Bonne journée

    • Avatar
      Répondre
      Natacha
      30 mars 2020 at 18 h 42 min

      Bonjour Sylvie,
      Merci pour la recette, j’ai suivi à la lettre la recette, ma pâte était très collante et le sucre n’ai pas comme sur la photo.

      Avez vous des conseils à me donner pour qu’après cuisson que ma fougasse ressemble visuellement à la votre svp ?

      • Sylvie Deroire
        Répondre
        Sylvie Deroire
        30 mars 2020 at 20 h 13 min

        Bonjour Natacha
        Votre pâton est un peu humide alors essayer de diminuer un peu la crème fraîche. Le lait sert à réactiver la levure, il n’en faut pas beaucoup diminuer aussi la quantité. Je vous avoue mon pâton était aussi légèrement collant, mouillé un peu les mains pour le manipuler. Après avoir vaporisé ou badigeonné l’eau de Fleur d’oranger, prenez un pinceau à cuisine pour appliquer généreusement le beurre fondu et ensuite saupoudrez de sucre, et avant la fin de la cuisson réitérez, elle doit être dorée à la sortie du four…comme la notre 😉 ! Envoyez nous une photo de la prochaine.

      • Avatar
        Répondre
        Remy
        5 mai 2020 at 21 h 10 min

        Bonjour Natacha !
        Moi je rajoute de la farine jusqu’à ce que j’obtienne un beau bâton qui ne colle plus

        • Sylvie Deroire
          Répondre
          Sylvie Deroire
          6 mai 2020 at 10 h 05 min

          Bonjour Toinette
          Merci pour ce conseil, et Bravo pour votre Fougasse sucrée;)!

  • Avatar
    Répondre
    Val
    4 février 2020 at 10 h 28 min

    Bonjour, concernant le lait, avez vous un quantitatif plus precis? c’est juste pour diluer? est ce que le paton doit etre liquide ou une vrai boule a pretrir? la fougasse n’avait pas monte, du coup compact a la cuisson!

    • Sylvie Deroire
      Répondre
      Sylvie Deroire
      5 février 2020 at 11 h 02 min

      Bonjour Valérie
      Juste 1/4 de verre de lait tiède pour diluer la levure que vous acheter chez votre boulanger, mais vous pouvez diminuer la dose de lait. Le paton doit être souple comme vous le dites plutôt une boule à pétrir, mais certainement pas liquide. Recommencez scrupuleusement la recette votre pâton gonfle obligatoirement.
      Bonne journée

    • Avatar
      Répondre
      Mamounette
      2 mai 2020 at 12 h 14 min

      Bonjour quand faut il incorporer le zeste de citron ? Merci

      • Sylvie Deroire
        Répondre
        Sylvie Deroire
        2 mai 2020 at 12 h 59 min

        Bonjour Michèle
        Ajouter un peu de zeste de citron quand vous préparez votre pâton, avec les autres ingrédients.

  • Avatar
    Répondre
    GILBERT Baumlin
    7 juin 2020 at 15 h 19 min

    Je viens de faire la reçette en respectant les proportions , pas assez aérienne , alvéolée , et pâte hyper collante , difficile à étaler , peut etre aurait il fallut un robot , en tout cas pas concluant , et je suis de la région .

    • Avatar
      Répondre
      admin
      8 juin 2020 at 11 h 01 min

      Bonjour
      Nous avons préparer notre paton au robot, c’est vrai, et nous l’avons laissé reposé au réfrigérateur toute la nuit, le mélange était bien homogène si le votre est un peu collant ajouter un peu de farine. Nous nous sommes régalés !
      Bonne journée

  • Avatar
    Répondre
    Gilles
    8 juin 2020 at 14 h 17 min

    Bonjour je viens de comprendre d’ou venait le problème, en fait il y a beaucoup trop de farine , la pâte doit etre (presque ) même liquide ! Merçi

    • Avatar
      Répondre
      admin
      8 juin 2020 at 14 h 31 min

      Bravo, parfait !!

  • Avatar
    Répondre
    jean-pierre praslicka
    20 septembre 2020 at 17 h 14 min

    rien à dire sur la recette, par contre, Aigues- Mortes se trouve en Languedoc, et non en Provence. Le Rhône étant la limite ouest de la Provence .

  • Laisser un commentaire

    Newsletter