Ces vins de Bourgogne « moins connus » et abordables !

Bourgogne - Hospices Beaune

Ces vins de Bourgogne « moins connus » et abordables… la Bourgogne regorge de pépites. Certaines appellations prestigieuses de  Bourgogne nous laissent rêveur, des vins souvent onéreux. Des flacons mythiques dont la notoriété de  par le monde n’est plus faire : Batard-Montrachet, Chevalier-Montrachet, Echezeaux, Mazis-Chambertin, Clos Vougeot, Corton-Charlemagne mais aussi  Vosne-Romanée, Musigny, Gevrey-Chambertin…etc.

Clos Reas Vosne Romané TerroirEasion.com

Clos des Réas à Vosne-Romanée

Les vins moins connus…et pourtant !

Et puis, il existe aussi « les moins connus » qui méritent à juste titre que l’on parle d’eux : Montagny, MonthélieMercurey, Givry, Santenay, Viré-Clessé…etc.

On peut dire que la Bourgogne est d’une complexité étonnante : les vins sont vinifiés en mono cépage et pourtant leurs expressions se dévoilent tellement différentes. Le Pinot Noir et le Chardonnay sont les cépages majoritaires, ceux-ci sont aussi à l’origine de la renommée des grands vins rouges et blancs de Bourgogne.

Pinot Noir TerroirEvasion.com

Cépage Pinot Noir

L’Aligoté est autorisé sur la petite appellation de Bouzeron, en Côte Chalonnaise, le Gamay quant à lui entre dans l’assemblage de Passetougrain, il reste anecdotique en Bourgogne. Tous ces vins aux arômes et aux saveurs particulières donnent une identité à leur appellation et nous permettent d’apprécier la richesse et la diversité de ces terroirs d’exceptions.

Volnay @sylvie Deroire

Volnay

Intouchables, les vins de Bourgogne ? Mais, non !

Laissons ces idées reçues et tournons-nous vers ces appellations « moins connues » qui réservent d’excellentes surprises avec une belle gamme de vins à des prix raisonnables.

Voici un petit aperçu de ces appellations  (non exhaustif) :

La Côte de Nuits :

Fixin, Marsannay, Hautes Côtes de Nuits, Ladoix…

Les Hautes Côtes de Beaune 

La Côte Chalonnaise  :

Mercurey, Montagny, Givry…

Le Mâconnais :

Viré-Clessé, Pouilly-Fuissé, Pouilly-Vinzelles, Saint Véran, Mâcon…

Sans oublier, tout au nord de la Bourgogne,

Le Grand Auxerrois : Chablis, Saint-Bris, Irancy.

Dans certaines appellations de Côte d’Or les prix s’envolent, l’engouement des passionnés pour le vignoble Bourguignon certes, mais pas seulement, on note des années de faible production due aux mauvaises conditions climatiques, ce qui fait aussi grimper les prix.

Chaque appellation se démarque par sa typicité grâce à son terroir unique,  au travail du vigneron sur ses terres et dans son chai.  Le Pinot Noir et le Chardonnay, principaux cépages en Bourgogne s’expriment de façons différentes selon le type de sol, leurs exposition et des vignerons qui les mettent en valeur.

Clos de la Perrière Hautes cotes de Beaune TerroirEvasion.com

Tout ceci explique cette diversité, mélange de Grands Crus, et d’appellations moins connues d’un rapport qualité/prix tout à fait intéressant, chacun s’y retrouve, et se faire plaisir en dégustant d’excellents vins de Bourgogne, c’est possible !

Monthelie 2011Monthélie –  2011 Domaine Brigitte Berthelemot 

Cépage : 100% Pinot noir

Caractère du vin
Paré d’une robe rubis, un nez aux arômes de petits fruits rouges et noirs (cerise, cassis) légèrement floral (pivoine, violette) et de sous-bois. La bouche est flatteuse, elle se découvre finement tannique et gourmande.

Conseils du sommelier
Le Monthélie s’accorde parfaitement avec l’agneau grillé, le lapin gibelotte, le gibier à plume, les risottos, les andouillettes, les woks de légumes, le camembert ou le brillat-savarin. Il est souvent souhaitable de le carafer afin d’amplifier son expression aromatique.
Température de service à 15-16°C. Garde 8 à 10 ans.

www.domaineberthelemot.com

 

Givry le Renard 2011-2GIVRY « Le Renard » 2011 – Domaines Devillard 

Cépage : 100% Pinot noir

Caractère du vin :
Belle robe rubis, cerise, limpide.
Le nez développe des arômes de fruits frais, acidulé, griotte, groseille, et des notes d’épices douces, de poivre. En bouche, le vin est souple et fruité, les tanins sont fins, on retrouve les notes de fruits rouges et d’épices, bonne acidité et bon équilibre.

Conseils du sommelier
Le Givry « Le Renard » 2011 accompagnera parfaitement la charcuterie, les entrées froides et les grillades. Déguster dès maintenant à une température idéale de 12-14° ou conserver jusqu’à 5 ans.

www.domaines-devillard.com

↑ Haut de page

Vous pourriez aussi aimer

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Newsletter